Pour chasser le mal, les moines munis de trompettes défilent en procession au palais du Potala avec des lamas autour de Lhassa, et font des danses de sorcellerie.